Kenitra

الْوِجْدان

Al Wijdane

Kénitra (variante : Kenitra ; en arabe القنيطرة [Al-Qunaytira] et en arabe marocain, à l'oral, « Qnitrâ »), est une ville (située à 40 km au nord de Rabat la capitale), et commune urbaine du Maroc. Elle s'est appelé Port-Lyautey durant 24 ans avant l'indépendance en 1956.

 

D'une superficie de 76 km, elle est la quatrième ville industrielle du pays, la « capitale » du Gharb et une des trois principales villes de la région de Rabat-Salé-Kénitra.

 

 

Géographie

 

Pays : Maroc

 

Région : Rabat-Salé-Kénitra

 

Province : Kénitra

 

Maire : Aziz Rabbah (PJD) (2009)

 

Code postal : 14000

 

Démographie :

 

Gentilé : Knitri ou Qnitri

 

Population : 431 282 hab. (2014)

 

Densité : 5 675 hab./km2

 

Géographie

 

Coordonnées

34° 15′ 00″ Nord 6° 35′ 00″ Ouest

 

Superficie : 76 km2

 

Histoire

 

Kénitra est l’une des plus grandes villes marocaines et l’une des plus importantes du nord-ouest du Royaume. La ville se trouve sur la rive sud de l’oued Sebou à 12 km de l’embouchure sur l’océan Atlantique au niveau de Mehdia-plage. Elle se situe dans un carrefour de routes commerciales, reliant les villes du nord et de l’oriental du Maroc. C’est une ville récente, contrairement aux villes impériales du Royaume, puisque sa création remonte à seulement 120 ans. Cependant, plusieurs historiens la lient étroitement à la kasbah de Mehdia, construite au VIe siècle av. J.-C., par Hannon et qui fut fréquentée depuis par les Phéniciens.

 

Moulay Ismail est l'un des principaux constructeurs de ces points semés dans tout le Maroc tels Kasbah-Tadla, Khénifra et Bou Laouane. Le 19 mai 1911, le Capitaine Petitjean est tué au cours d'un engagement à deux kilomètres de Kénitra. Son corps est ramené à la kasbah.

 

Là où s'étend aujourd'hui une ville moderne et importante, il n'y avait avant 1912 qu’une kasbah. C'était la kasbah de Kénitra, située sur la rive gauche du fleuve Sebou. « La kasbah de Kénitra, semblable à toutes les anciennes kasbah (citadelle) des Sultans. Elle se présente comme un quadrilatère d'une centaine de mètres de côté, flanqué de tours carrées sur quatre coins et au milieu de chaque face. L'enceinte crénelée dégage l'impression générale d'une petite forteresse. »

 

Le 8 novembre 1942, lors de la Seconde Guerre mondiale, les troupes américaines (Opération Torch) débarquèrent en Afrique du Nord (Maroc et Algérie). Ils débarquent à Mehdia, à l'embouchure du fleuve Sebou, près de Kénitra. Ils veulent s'emparer rapidement de la base aérienne aéronavale et de l'important nœud ferroviaire qui dessert l'Algérie. Après de durs combats près de la kasbah de Mehdia, un armistice est conclu pour l'ensemble des points de débarquement. L'amiral Darlan impose un cessez-le-feu le 11 novembre 1942 (8 p. 62, 66-67 et 74). Les Américains établissent une base aérienne et de sous-marins, la Craw Field.

Une ville moderne

 

Durant près de 24 ans, elle porta le nom de Port-Lyautey. En mars 1956, lorsque le Maroc devint indépendant, la ville reprit son nom d'origine et fut donc renommée Kénitra.

 

Les immeubles ne dépassent pas les 8 étages. De nombreux nouveaux projets industriels qui ont vu le jour comme la zone franche.

 

 

Economie

 

Capitale économique de la région historique du Gharb au nord-ouest du pays, Kénitra est considérée aujourd'hui comme l'une des principales villes marocaines. Elle est réputée entre autres pour son exportation de produits agricoles, et est souvent citée comme étant la capitale agricole du Maroc.

 

 

 

Atlantic Free Zone

 

Kénitra accueille également Atlantic Free Zone, la plus grande zone franche d'exportation du continent africain (345 ha), située dans la banlieue est de la ville ; elle devrait héberger à terme une unité d'assemblage du groupe PSA, et la production devrait démarrer en 2020.

 

 

 

Réseau ferroviaire

 

Avec les gares de Kénitra-Ville et Kénitra-Medina, la capitale historique du Gharb est à 30 minutes de Rabat et à 1 heure et demi de Casablanca par le TNR.

 

Par ailleurs, la ville sera reliée par une Ligne à grande vitesse à Tanger au nord et à Casablanca au sud à partir de 2018.

 

 

 

Réseau autoroutier

 

Kénitra est traversée par l'Autoroute A1 qui la relie à Rabat, à Casablanca, à El Jadida, à Tanger, à Fès, à Meknes, à Marrakech, à Agadir, à Taza et Oujda.

 

Le boulevard principal de la ville, nommé boulevard Mohammed V, traverse la ville du nord (Direction Tanger) au sud (Direction Rabat) et est considéré comme le plus grand boulevard du continent africain, sa longueur dépasse ainsi les 34 kilomètres.

 

 

 

 

 

 

Tourisme

 

La station balnéaire de Medhia et la plage Taxi Beach sont les plages les plus appréciées des vacanciers. Situées sur la côté Atlantique, ces plages sont idéales pour la pratique de vos sports nautiques préférés. Petits et grands pourront profiter au mieux et apprécier ces moments de détente.

 

La ville et ses alentours ne manquent pas de sites historiques ou consacrés à la biodiversité ou à des loisirs balnéaires :

- le site de Mehdia avec sa kasbah historique, sa plage de sable fin, ses activités nautiques liées à la forte houle atlantique,

- la merja (ou lac) de Sidi-Boughaba, un site protégé au titre de la convention de Ramsar sur les zones humides,

- le site historique de Thamusida (ancien établissement romain),

- la forêt de la Mamora.

etc.

 

Source : wikipédia

Instituts

 

Université Ibn-Tofail (Lettres et Sciences humaines, Sciences, Droit, Économie et Gestion).

 

...

 

Institut Al Wijdane ^^

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AL QUNAYTIRA (Kenitra)

ROYAUME DU MAROC

 

 

© Tous droits réservés

2016-2017